Formation à l’enseignement des langues et de la culture kanak

« Développer l’identité de l’Ecole calédonienne », pour en faire un des vecteurs essentiels du vivre ensemble et du destin commun, constitue un enjeu majeur de la politique éducative de la Nouvelle-Calédonie.

Dans ce contexte, un enseignement des éléments fondamentaux de la culture kanak (EFCK) est obligatoirement donné à chaque élève sur l’ensemble de la scolarité primaire.

Tous les instituteurs suivent le même parcours de formation et sont notamment formés aux éléments fondamentaux de la culture Kanak. Pour consacrer cette orientation, 2 unités d’enseignement obligatoires sont inscrites dans la formation initiale des instituteurs.

Pour les étudiants-instituteurs, locuteurs d’une langue kanak ou océanienne, souhaitant se former à l’enseignement des langues et culture kanak ou océanienne à l’école primaire, un parcours optionnel « Langues et Culture kanak » est proposé. Ce parcours permet d’acquérir et de développer des compétences professionnelles en didactique des langues kanak, complémentaires à celles de l’enseignant du 1er degré de la Nouvelle-Calédonie, de donner de solides connaissances en matière d’acquisition du langage dans le contexte linguistique de la Nouvelle-Calédonie et de l’Océanie et de se préparer aux concours externes de recrutement d’instituteurs option LCK.

Le parcours “spécial LCK” d’une durée de 48H, s’organise sur les 3 années de la formation initiale des instituteurs et s’articule autour des éléments de contenu suivants :

  • Grammaire des langues kanak (et océaniennes) : phonologie, morphosyntaxe et orthographe.
  • Didactique de l’oral face à un public hétérogène (locuteurs actifs ou passifs, non locuteurs).
  • Apprentissage de la lecture écriture en langues kanak (et océaniennes) en gestion coordonnée avec le français.
  • Les langues kanak (et océaniennes) à travers les différents champs disciplinaires : questions théoriques et choix pédagogiques.