Intégrer la formation DU1 et DU2 après le bac

Vous découvrirez dans cet article les différents sujets suivants (cliquer pour y accéder) :

Comment intégrer la formation ?

Je suis titulaire d’un baccalauréat (professionnel, technologique, général) ou d’un Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires (DAEU) ou scolarisé en classe de Terminale :

Les personnes qui se destinent au métier d’instituteur dans les écoles primaires publiques de la Nouvelle-Calédonie doivent s’inscrire sur la plateforme « Parcoursup » au diplôme universitaire « Enseigner dans le premier degré » (Renseigner « DU » du menu déroulant « Type de formation » puis sélectionner le DU « Enseigner dans le premier degré »). En cas de difficulté pour créer votre dossier, veuillez contacter le centre d’information et d’orientation de la Nouvelle-Calédonie au numéro de téléphone suivant (+687) 26-61-66.

L’admission en première année de formation à l’IFMNC est soumise à un examen individuel des candidatures par une commission de choix. Ensuite vous serez convoqué(e) pour passer des tests en Français et en Mathématiques (questions à choix multiples). Si votre niveau convient, vous serez convoqué(e) pour un entretien oral permettant d’évaluer la motivation de la candidature. L’admission définitive est subordonnée à l’inscription des étudiants et au paiement des droits de scolarité à l’université de la Nouvelle-Calédonie.

Les candidats admis en formation d’instituteur ont le statut d’étudiant et ce jusqu’à réussite du concours de recrutement. En leur qualité d’étudiant, ils peuvent bénéficier d’aides financières, certaines sur critères sociaux comme les bourses, et d’autres versées lors des stages professionnels organisés pendant la formation.

La formation se déroule à l’institut de formation des maîtres de Nouvelle-Calédonie (IFMNC).

La préparation au concours

Les deux premières années de formation, les étudiants ont un statut universitaire. Ils suivent les cours du DU1 puis DU2. L’objectif principal de l’IFM NC est d’accompagner ces étudiants à la réussite au concours d’instituteur. Il est donc important d’envisager ces années comme une prépa-concours, avec une demande d’investissement importante pour réussir.

Les étudiants peuvent bénéficier d’aides financières, certaines sur critères sociaux comme les bourses, et d’autres versées lors des stages professionnels organisés pendant la formation.

Cas particulier

Les étudiants qui à l’issue de la deuxième année de formation, ont validé le DU2 mais échoué au concours de recrutement des instituteurs, peuvent poursuivre leur cursus en troisième année universitaire DU3. Ils ne seront pas fonctionnaires mais étudiants et pourront représenter le concours en fin de 3ème année.