Vous découvrirez dans cet article les différents sujets suivants (cliquer pour y accéder) :

Mots d’accueil

Mesdames, messieurs, chères étudiantes, chers étudiants,

Vous avez choisi d’entrer à l’IFM-NC, un itinéraire de formation qui doit vous conduire à présenter le concours d’institutrice, d’instituteur, dans les meilleures conditions.

Je tiens tout d’abord à vous féliciter pour votre réussite aux épreuves de la sélection d’admission et je vous remercie pour votre engagement dans une carrière au service des enfants de Nouvelle-Calédonie.

Vous serez les premiers acteurs de l’école républicaine et calédonienne, par la transmission, de connaissances, de compétences et de valeurs. Apprendre aux élèves à lire, écrire, compter et respecter autrui constitue le socle fondamental de l’école primaire.

Je formule le vœu que vous trouviez dans le parcours que vous allez suivre les ressources qui vous permettront d’aborder ce métier exigeant mais passionnant en toute sérénité et vous souhaite de vous y épanouir pleinement.

Je vous souhaite une bonne rentrée !

Chers étudiants,

Je vous souhaite la bienvenue à l’IFMNC pour ce début d’année 2022. Vous avez choisi d’accomplir un parcours de formation afin de devenir enseignant du premier degré. Je vous en félicite. Je vous assure du soutien entier de l’ensemble du personnel de l’IFMNC pour vous accompagner dans la réussite de votre projet professionnel. L’enseignant du primaire incarne les valeurs de l’Ecole calédonienne. Vous avez décidé d’exercer un métier noble et exigeant qui est au cœur de la construction de la Nouvelle-Calédonie.

En retour de l’ensemble des services que l’IFMNC met à votre disposition, j’attends de vous de l’investissement, de la persévérance et notamment une assiduité à l’ensemble des cours et interventions dispensé par vos formateurs. Le respect des règles de fonctionnement de l’IFMNC est directement lié à votre capacité à réussir votre formation et donc votre future carrière.

Sachez que je suis profondément honoré de vous accueillir au sein de cet établissement. Je suis convaincu que vous saisirez l’opportunité qui vous est offerte de participer à la construction de ce pays.

Présentation générale

L’Institut de Formation des maîtres de la Nouvelle-Calédonie (IFMNC) créé par la délibération n° 70 du 16 janvier 1990 modifiée, est un établissement public administratif de la Nouvelle-Calédonie. Il détient une compétence s’étendant à l’ensemble du territoire de la Nouvelle-Calédonie.

Il a son siège à Nouméa, 14 rue Pierre Sauvan, à l’Anse Vata.

Son offre de formation

Les fondements d’une école calédonienne juste, inclusive, ancrée dans les réalités du pays et orientée vers la réussite de tous les élèves, sont inscrits dans le projet éducatif de la Nouvelle-Calédonie.

Dans ce cadre, la formation des enseignants constitue un levier essentiel et un attendu sociétal, spécialement en Nouvelle-Calédonie où la diversité des élèves exige des réponses adaptées aux besoins de chacun. Aussi, la formation des maîtres a-t-elle fait l’objet de nombreuses mesures depuis le transfert de la compétence à la Nouvelle-Calédonie en 2000.

Il s’agit aujourd’hui pour l’IFMNC d’assurer à tous les enseignants une formation de qualité, recherchant en permanence les solutions les plus performantes pour s’adapter aux changements, aux besoins spécifiques de l’Ecole calédonienne et au défi de la réussite scolaire pour tous.

L’Institut compte ainsi pour missions, la formation initiale des instituteurs du 1er degré, la formation des instituteurs à l’enseignement des langues et culture kanak ainsi que la formation spécialisée des enseignants des 1er et 2nd degrés, des secteurs public et privés de la Nouvelle-Calédonie.

Missions

Formation initiale des instituteurs

La mission de formation initiale de l’IFMNC consiste à former les instituteurs du cadre de l’enseignement de la Nouvelle-Calédonie.

La formation est adossée au diplôme « enseigner dans le premier degré » de grade Licence de l’université de la Nouvelle-Calédonie et s’inscrit ainsi dans l’architecture européenne des études supérieures. La formation des stagiaires, lauréats de concours d’instituteurs, est sanctionnée par le diplôme national d’instituteur.

Deux parcours de formation sont proposés à l’IFMNC aux étudiants qui se destinent au métier d’instituteur dans le premier degré :

  • Les candidats titulaires d’un baccalauréat ; ils sont admis en formation après examen des candidatures par une commission de choix ; leur cursus d’une durée de trois ans prépare au métier d’instituteur et aux concours d’instituteurs organisés à la fin de la deuxième année (concours externe- concours externe LCK) ;
  • Les candidats titulaires d’un bac+2, qui intègrent l’IFMNC pour une année, après réussite à l’un des concours d’instituteurs.

A l’issue de leur réussite au concours d’instituteurs, les lauréats bénéficient d’une formation d’un an, validée par l’obtention du diplôme d’instituteur.

Un troisième parcours est proposé à deux catégories de suppléants d’instituteurs, souhaitant intégrer le corps des instituteurs :

Les lauréats du concours réservé et les lauréats de la sélection par mesures exceptionnelles transitoire, qui sont maintenus sur leurs postes et suivent une formation en alternance d’une année à l’IFMNC ; l’année est validée par l’obtention du diplôme d’instituteur.

Formation initiale des instituteurs

L’IFMNC, propose dans sa maquette de formation initiale des instituteurs un cours obligatoire pour tous les étudiants sur « éléments fondamentaux de la culture kanak » (EFCK).

En complément, un parcours optionnel est proposé aux étudiants selon leurs profils linguistiques et leurs choix de spécialisation :

soit sur « l’enseignement des LCK » pour les étudiants locuteurs qui veulent se former à la didactique de ces langues pour les enseigner. Ce parcours « LCK » permet en outre aux étudiants de préparer au mieux le concours option langues et culture kanak.

soit sur « l’enseignement en contexte plurilingue » pour les étudiants non-locuteurs d’une langue kanak ou océanienne ; ces étudiants ne visent pas l’enseignement des LCK.

Formation spécialisée des enseignants

La formation professionnelle spécialisée préparant au CAPPEI rénové a débuté en 2019 en Nouvelle-Calédonie ; elle se déroule sur deux années scolaires et s’achève avant les épreuves du CAPPEI prévues en cours d’année N+1. La formation d’une durée totale de 300 heures, est une formation en alternance, qui s’organise selon des parcours modulables.

Les périodes de formation s’organisent en trois regroupements à l’institut, en alternance avec la pratique sur un poste support de formation correspondant au parcours choisi par stagiaire et à l’emploi visé.

Les stagiaires sont accompagnés jusqu’à la présentation des épreuves du CAPPEI par des tuteurs, dont l’expérience est reconnue par les corps d’inspection. Cette mission de tuteur donne lieu à une indemnité spécifique versée par l’IFMNC.

L’IFMNC assure la mise en œuvre de la formation pour tous les employeurs d’enseignants de la Nouvelle-Calédonie.